Résistance / Résistivité électrique

 Donnez la bonne réponse aux propositions ci-dessous relatives à la résistivité r(q) ou à la résistance R(q) de matériaux (q température centésimale).

Pour les conducteurs métalliques, r(q) est une fonction croissante de la température.
Vrai? En effet, la résistivité des métaux croît avec la température mais pas tout à fait linéairement
Faux? Vous avez tort. La résistivité des conducteurs métalliques croît avec la température, ce qui n'est pas le cas des semi-conducteurs
Pour les conducteurs métalliques, r(q) est une fonction linéaire de la température q.
Vrai? Non. Cependant en première approximation (certains métaux et pour des variations de température faibles) on peut le considérer
Faux? Vous avez raison. La variation de la résistivité n'est pas exactement proportionnelle à la variation de température mais dans certains cas on peut l'admettre
La supra conductivité, phénomène apparaissant pour certains métaux ou autres composés, se caractérise par une annulation brutale de leur résistivité électrique à basse température, au dessous d'une température critique Tc.
Vrai? Vous avez raison. Il est alors possible de faire passer des courants très forts sans échauffement par effet Joule
Faux Vous avez tort. Cette supra conductivité est très utile dans les électroaimants destinés à produire de très forts champs magnétiques
La résistance des semi-conducteurs utilisés dans les thermistances varie selon la loi suivante (T température absolue, A et B constantes) :
Vrai? Effectivement. La résistance décroît avec T. Ce comportement est à l'opposé de celui des conducteurs métalliques
Faux? Non. La loi proposée est vraie. La résistance du semi conducteur décroît lorsque T croît
Pour les conducteurs, la résistivité est de l'ordre de qq 106Wm.
Vrai?
Faux?
Pour les matériaux isolants, la résistivité est d'un d'un ordre de grandeur bien au delà de 1010 Wm.
Vrai?
Faux?
Pour les matériaux semi-conducteurs, la résistivité est comprise entre 10-5 et 10-2 Wm.
Vrai?
Faux?